Les A venir de la marionnette – présentation de projets – 4 novembre 2020

4 novembre 2020 de 14h15 à 16h30 EN VISIOCONFÉRENCE

(Inscription obligatoire via ce formulaire : https://bit.ly/360nw8j / la procédure de connexion à la visioconférence par zoom sera envoyée, au plus tard la veille, à l’adresse renseignée dans le formulaire).

Informations : claire@themaa-marionnettes.com / 01 42 41 81 67

https://www.themaa-marionnettes.com/lassociation/actions/avenir/

Premières représentations des DANSES MACABRES au Luisant à Germigny l’ Exempt 29 et 30 Octobre

En cas de couvre-feu éventuel sur le Cher, les séances prévues à 20 h 30                                                          seront avancées à 18 h 30


jeudi 29 et vendredi 30 octobre 2020 – 20 h 30

Danses macabres ou petites morts joyeuses

par Kiosk théâtre –  pièce pour piano désossé et marionnette

par Cécile Thévenot et Maëlle Le Gall

Les Danses Macabres sont une succession de tableaux musicaux et visuels. Pensés comme un concert marionnettique ou un spectacle musical, ces danses seront autonomes techniquement et ont vocation à jouer dans et hors des théâtres. Elles sont la rencontre entre la puissance de la musique expérimentale et les personnages marionnettiques.

L’écriture s’appuie sur une forme musicale baroque particulière : les suites . Succession de pièces courtes aux caractères contrastés illustrant à chaque fois une nouvelle danse. Ces musiques, pensées pour la danse, nous permettent le dialogue entre mouvements, images et sons, interrogeant les liens existants entre geste et musique.

Il y a des oiseaux qui se crashent, une petite fille qui quitte son corps d’enfant, un dormeur éternel porté à bras le corps, une danseuse qui veut vaincre la mort et des sacs plastiques qui volent au milieu de ce monde qui meurt. On va jouer à la mort, on va jouer à mourir, à se réanimer, à se tuer, se re-tuer. On va jouer parce qu’on voudrait en rire, pour prendre notre revanche sur cette mort qui advient sans crier gare.

Scénographie : Jordan Bonnot et Mathieu Fernandez (Collectif La Méandre) / Construction marionnettes : Maëlle Le Gall, Sophie Deslauriers et Marine Roussel / Oreille extérieure : Vincent Posty / Regards extérieurs : Marine Roussel et Gwenaël Le Boulluec / Complices: Lucie Paquet et Emilie Bender
 Soutiens : Théâtre de Marionnette de Belfort, L’Atelier Val d’Aubois, Le Carroi, La Carrosserie Mesnier, Cie Emilie Valantin, Théâtre de la marionnette à Paris

Spectacle tout public à partir de 10 ans

Tarifs : 6 à 12 €

Réservations conseillées – places assises – Jauge limitée

Protocole sanitaire  : port du masque obligatoire, distanciation, hygiène des mains, flux de circulation

MINIATURE à la Méridienne de Lunéville 19 septembre 2020 Ouverture de saison

 

À partir de 13h00

Le hall s’ouvre à vous. Installez-vous confortablement sur une chaise longue, vissez le casque sur vos oreilles, détendez-vous et promenez-vous virtuellement dans les rues de Lunéville grâce à Et vous, vous feriez quoi ?, la sieste sonore créée par Antoine Arlot. Profitez-en pour constituer votre abonnement !

À 14h30, 15h00, 15h30, 16h00, 17h30, 18h00, 18h30 et 19h00

Sur le parvis du Théâtre, embarquez dans la caravane de Miniature, un entresort de papier d’une quinzaine de minutes qui ne manquera pas de vous replonger en enfance avec poésie et délicatesse.

À 16h00, 17h30 et 19h00

Participez à l’atelier de danse douce Les gestes qui relient. La compagnie La Brèche vous invite à inventer de nouvelles manières de maintenir le lien entre nos corps, au temps de la distanciation physique.

À 20h00

Les Villes de Papier de la compagnie La Bande Passante vous font découvrir Metz et Vevey comme vous ne les avez jamais vues ! Entre les deux spectacles, nous vous présenterons la programmation du premier trimestre 2020-2021.

lien vers le site La Méridienne

Les A Venir 2020 – THEMAA – vidéo de présentation

DISPARITION

création 2022

Les À Venir auraient du se tenir le 19 mars lors des Giboulées, Biennale Internationale Corps-Objet-Image (Strasbourg) et le 1er avril lors du Festival Mythos (Rennes). Ces événement ont été annulés en raison de la crise sanitaire de la Covid-19. Nous vous tiendront informés du report de ces journées de présentation. 

Vidéo de Présentation des 6 projets sélectionnés : 

Vidéo de présentation

 

Après avoir parlé de solitude dans le spectacle MINIATURE, je travaille sur la
question du deuil. J’ai envie que l’on suive une femme qui s’est construite avec
un manque dû à la mort d’un parent dans la toute petite enfance.
La mort est vécue comme une disparition par le personnage principal car
personne ne lui a dit la vérité.

Disparaître c’est ne plus être visible.
Par effacement volontaire ou par usure du temps.
Quand quelqu’un a disparu, on ignore son sort. On ne peut qu’imaginer ce qu’il
ou elle est devenue. Cette situation fait naître des questions, des fantasmes,
des histoires plus ou moins inventées et met la protagoniste en quête de la
vérité. Elle va chercher pour comprendre et accepter la mort.

Ce spectacle pose la question de l’héritage choisi ou imposé. Le regard sur le
passé peut-il être objectif ou est-il toujours relu à l’aune du présent ?
Quelle part d’héritage réel ou fantasmé construit-on pour aller de l’avant ?
Quand un parent a disparu et que toute trace de lui a été effacée, comment
reconstituer une filiation, réelle ou imaginaire ? Ces questionnements sont
traités à travers le regard de Mathilde 30 ans.

Ce spectacle s’inscrit dans la continuité d’un travail sur l’intime pour venir au plus près de nos émotions et de nos quêtes

dossier de suivi de création

Partenaires : Le Sablier, pôle des arts de la Marionnette en Normandie,scène conventionnée (Ifs / Dives-sur-Mer) Bouffou Théâtre à la Coque, lieu de compagnonnage pour les Arts de la Marionnette (Hennebont) et Le Colombier des Arts, scène locale décomplexée – Acteur d’infusion culturelle (Plainoiseau), Théâtre de Laval, Le Passage à Fécamp, L’ECLA de St Vallier, La Maison de la culture de Nevers